Réflexions des étudiants

 

« … J’ai fait partie d’un projet fort intéressant avec une collègue avocate de Me Soden pour la rédaction d’un texte qui paraitra dans un ouvrage collectif et multidisciplinaire qu’elle publiera prochainement. C’était un défi de taille, car je devais faire des recherches sur des enjeux et phénomènes récents variés et peu abordés en jurisprudence et doctrine concernant les personnes âgées. Ainsi, j’ai exploré les sujets de droit d’accès et d’adoption des grands- parents, des testaments dans le cas d’une famille reconstituée, de la survie de la pension alimentaire auprès d’un ex-conjoint, de la responsabilité filiale et de l’exploitation financière entre époux. C’est la tâche qui m’a demandé davantage de temps dans tout le stage, mais qui a aussi aiguisé le plus mon esprit d’analyse. J’ai beaucoup apprécié qu’on me confie une telle tâche, en plus de travailler en partenariat avec une autre avocate spécialiste en droit familial… »

« … J’ai eu l’occasion d’assister à deux formations continues du Barreau du Québec ainsi qu’une activité de revue de décisions marquantes de l’Association du barreau canadien. Le 29 janvier 2016, j’ai participé à la formation sur la protection des personnes vulnérables. J’ai pu échanger avec des avocats également intéresses par le droit des aînés, des membres du Curateur public et des employés du milieu hospitalier. Suite à cette formation, j’ai rédigé un compte-rendu écrit complet résumant chaque présentation pour mon maitre de stage qui n’avait pas eu la chance d’y assister. Le 22 février 2016, j’ai assisté à une revue des décisions marquantes de 2014 et 2015 en droit des successions et fiducies avec Me Soden. Et puis, le 18 mars dernier, je suis allée à la formation continue sur les développements récents en successions et les fiducies (2016). Cela m’a permis d’aller chercher plus d’informations au sujet de l’exploitation économique entre les époux pour peaufiner ma recherche en lien avec la rédaction du texte de l’ouvrage de mon maitre de stage. »

« … Enfin, j’ai effectué une dernière recherche sur l’article 709 du Code civil du Québec qui porte sur le testament fait par un majeur après sa mise sous tutelle. J’ai examiné les critères sur lesquels se base un tribunal pour déterminer si un majeur sous tutelle entait apte à signer un testament malgré sa condition qui a nécessité l’ouverture d’un régime de tutelle. Il existe beaucoup de jurisprudence et de doctrine à ce sujet donc ce fut facile comme recherche… »

« … Je suis entièrement satisfaite de mon expérience de stage avec Me Soden auprès de la Clinique juridique des aînés. Encore une fois, elle est parvenue à surpasser mes attentes. Tout au long de cette aventure, j’ai été stimulée par l’exécution de recherches variées, par des formations du Barreau, des rencontres de personnes vulnérables et des professionnels de tous les milieux… »

« … La recherche que j’ai faite pour le projet de rédaction d’un texte dans un ouvrage de Me Soden m’a permis de dépasser mes limites. J’ai trouvé ce travail gratifiant et très formateur, car j’ai dû pousser au maximum mon esprit d’analyse et de synthèse. C’est tout à fait le genre de projet dans lequel j’espérais faire partie en choisissant d’accomplir un stage auprès d’un avocat.

Comme je l’avais espérer au début de cet apprentissage, j’ai pu acquérir de l’expérience concrète en observant et en assistant une avocate professionnelle dans sa pratique. Je ne pensais pas que j’allais être autant impliquée auprès de cette clinique et cela m’a plus. Je suis sortie des bancs d’école pour me retrouver sur le terrain et faire face à des cas réels. Ce stage m’a rendue plus confiante et à l’aise dans l’aspect pratique du droit et m’a donné une tonne d’outils et de ressources pour bien performer en tant que juriste.

Pour tout dire, j’estime que ce genre d’activité pratique, hors de l’université devrait être obligatoire pour les années à venir. De mon côté, cela m’a permis de confirmer que je souhaite me diriger vers la pratique du droit comme juriste. Côtoyer un avocat ou un juge sur une période de plusieurs mois permet de prendre connaissance de tous les aspects du travail d’avocat. Selon moi, ça correspond à la cerise sur le sundae qui vient faire toute la différence dans notre apprentissage de juriste.

En somme, mon expérience fut satisfaisante sous tous points de vue. En un peu plus de sept mois, j’ai pu me familiariser avec de nombreuses notions de droit touchant, entre autres, le domaine des successions et des abus envers les aînés. J’ai découvert une approche de pratique du droit que je n’avais pas eu l’occasion de voir en classe. Me Soden a cette façon avant-gardiste et exemplaire de procéder dans ses dossiers qui correspond à la ligne de pensée du nouveau Code de procédure civile.

J’ai pris conscience qu’il est plus souhaitable de mettre de l’avant des solutions alternatives aux procédures judiciaires en prônant la bonne foi et la transparence. Ce stage, au-delà de l’apprentissage personnel que j’ai pu y faire, m’a permis de réaliser que le système adversatif n’est plus efficace et qu’il est souhaitable d’adapter notre approche pour arriver à une résolution de conflit satisfaisante pour toutes les parties. »

– automne/hiver 2015-2016