Témoignages

 

It is rare that clients of the Clinique are in a position to thank us, for a variety of reasons, but principally due to diminished capacity. It was, therefore, very gratifying to receive a copy of a letter of thanks and a recommendation of the Clinique made to the Quebec Minister Responsible for Seniors and the Bar of Quebec from a client, a caregiver daughter, whose mother had dementia and aphasia.

This client’s devotion to her mother over the twelve preceding years had been miscast resulting in restrictions on her involvement with her mother and suspicions about her motives and competence as a caregiver. We were able through inquiry, mediation and collaboration from family and with multidisciplinary professionals to set the record straight without judicial intervention except to confirm solutions reached. The daughter was, finally, formally recognized as legal representative to her mother, family ties were repaired and all authorities were pleased with an outcome which sought to impose no blame nor seek recriminations, only to find an efficient and human resolution of legal issues and improvement to the quality of life of this daughter and her mother.

A portion of the letter is reproduced herein:


Une approche multidisciplinaire et holistique de conciliation et de la médiation des différends

« Je désire vous faire connaître une clinique pour les abus aux aînés où les services ont été très bénéfiques, encourageants et efficaces. Je vous décris la situation et le contexte d’aide reçue par Me. Ann Soden, professionnelle de la maltraitance des aîné(e)s de l’Institut National du droit, de la politique, et du vieillissement pour le besoin de ma mère âgée. Ayant la rencontre de cette avocate, j’ai fait des démarches pour recevoir les services de processus régulier des plaintes sans satisfaire aux exigences de la problématique…

…Un problème majeur de compréhension de ma position et de mon historique, le lien brisé avec mon père et l’attitude rigide dans une résidence pour personnes âgées avec la relation avec le gouvernement furent un casse-tête difficile à reconstituer…

…Il est à retenir que le système actuel pour aider à contrer les abus envers les aînés est long, exténuant et inefficace…

…Me. Soden, par son expertise de médiatrice a évité le processus de la cour. Elle a pris le temps d’enquêter sur la situation en consultant les documents légaux et autres, en demandant des références a mon égard, m’a fait renouer le lien brise avec mon père, a rencontré le curateur public a plusieurs reprises, a trouvé des faits controverses et a reçu des références de divers professionnels qui ont témoigne positivement de mon implication de proche aidante. J’étais victime d’un profil négatif véhiculé pendant plusieurs années et mal interprété en raison du divorce de mes parents.

D’une part, cette professionnelle du droit des aînés est capable de faire cheminer et d’encourager la population à saisir que la maltraitance peut être présente aussi envers les proche aidants et que son aide est par conséquent affecte. D’autre part, cette professionnelle a une vision de collaboration et de négociation ouverte et a une façon de faire réparer des liens familiaux brisés. De plus, elle trouve des moyens efficaces qui évitent des problèmes légaux par des méthodes de conciliation, de réparation et de collaboration, et ce, en faisant appel à des acteurs qui gravitent autour de la personne victime d’abus pour éviter de perdurer dans cette maltraitance. C’est une approche multidisciplinaire où plusieurs intervenants interviendront avec une vision globale dans une dimension holistique. J’ai moi-même utilisé cette façon de faire dans mon milieu de travail…

…Cette façon de procéder est faite dans un esprit très positif et respectueux pour favoriser des changements et pour aider plus rapidement la personne ainée victime de maltraitance. Je souligne particulièrement le travail persévérant de cette professionnelle qui nous a accompagnées pas à pas, à tout moment et en tout temps. Au-delà de son expertise d’avocate médiatrice, j’ai connu une professionnelle avec un véritable cœur pour les aînés du Québec.

…Me Soden nous a accompagnées plus de deux ans et nous avons eu gain de cause. Avec cette approche globale et multidisciplinaire, nous avons corrige la mésente initiale avec le gouvernement et j’ai été nommée curatrice privée sans contestation judiciaire. De plus, nous rebâti une relation fragile du lien brise avec mon père. »

– proche aidante au nom de la cliente, 2011

 

La santé mentale et le vieillissement

…Le droit de décider des soins qu’on veut ou pas, est un droit fondamental, sacré et inviolable, dûment enchâssé dans la Loi sur la santé et les services sociaux. Or, les personnes âgées, notamment les personnes en santé mentale, sont les plus vulnérables à la perte de ce droit. Je veux témoigner ici que je suis victime d’une interprétation psychiatrique qui veut qu’une maladie mentale comme la psychose toxique ou la schizo affectivité, rend d’emblée et automatiquement, une personne inapte à prendre des décisions éclairées en ce qui concerne sa santé. Or, c’est avec cet argument que la juge de la Cour supérieure a accordé à l’hôpital une ordonnance de traitement de deux ans à mon endroit…

…Les interventions et l’accompagnement de Maître Ann Soden, tout au long du processus de ma bataille pour l’arrêt de la médication forcée et pour le changement de mon psychiatre, m’ont aidée de façon inespérée. Tout d’abord, son statut d’avocate apportait tout de go une importante crédibilité et un sérieux évident, que seule, en tant que personne « déclarée inapte », je ne pouvais pas et n’avais jamais réussi à avoir, auprès des instances de l’hôpital…

…Maître Ann Soden a toujours privilégié en priorité l’approche de la médiation et de la conciliation plutôt que l’approche de la cour et de la confrontation. Or, je privilégie au premier chef, tout comme elle, cette approche humaniste et médiatrice, et je crois qu’elle peut efficacement servir les intérêts des deux parties, souvent de façon plus efficace et durable que par la voie de la guerre, de la confrontation et de la cour, voies qui de surcroît, sont plus « stressantes » et plus coûteuses. Or, mes moyens financiers, comme c’est le cas pour beaucoup de personnes âgées, sont limités. Le succès de la médiation conduite par Maître Soden, m’a évité une dépense supplémentaire de quelque 2000$ si nous avions été en cour. Je lui suis infiniment reconnaissante pour son implication si active dans mon dossier et je me considère privilégiée de l’avoir trouvée sur ma route…

…Je souhaite ardemment que d’autres personnes de mon âge et vivant des situations d’atteinte grave à leur dignité et leurs capacités de décider pour elles, puissent profiter, comme moi, des services indispensables et déterminants d’une avocate du calibre et de l’expérience de Maître Soden. De plus, ses qualités et sa foi inconditionnelle dans les avantages de la médiation font d’elle une avocate de premier plan. Son bureau joue un rôle essentiel auquel aucun autre service ne répond actuellement. Or, les personnes âgées ont des besoins manifestes, grandissants et de plus en plus criants en matière du respect de leurs droits, de leur autonomie et de leur aptitude, notamment en ce qui concerne la santé mentale. Le Service qu’offre la Clinique de Maître Soden est un service essentiel…

…L’efficacité de l’approche de la médiation et de la conciliation de la clinique pro bono de Maître Soden et de son équipe dans le règlement de dossiers est éloquente. De plus, la force de la clinique de Maître Soden consiste en une approche multidisciplinaire réunissant tous les professionnels impliqués dans le dossier d’une personne âgée, y compris les alliés en l’absence de la famille…

…Ceux et celles qui sont vulnérables (on vit tous des périodes de fragilité au cours d’une vie), sont vulnérables parce qu’ils sont démunis physiquement et-ou mentalement, mais aussi, parce qu’ils manquent d’information et de soutien. La clinique pro bono de Maître Soden et de son équipe, répond à ces besoins impérieux.

– cliente, 58 ans


Famille reconstituée et questions d’accès et d’information

Un immense MERCI pout votre grande générosité et votre soutien. Cette démarche n’a pas permis à mon père de sortir de la dépendance. Mais cela a permis de le protéger, dans une certaine mesure malgré lui, en fixant des règles claires. Pour nous, les enfants, cela a réduit au maximum (sauf exceptions) nos rapports avec cette nouvelle femme concernant la santé de notre père et notre accès à lui. Les règles sont fixées ouvertement.

Sans votre aide précieuse et désintéressée, les choses auraient été bien pires. Pour moi, votre aide était un signe que la vie nous supportait à travers vous. Je suis très consciente que votre engagement généreux et RARE envers nous et les personnes âgées est « UNIQUE ». Vous avez toute ma gratitude et celle de mes frères. Cette démarche aura permis aussi au travailleur social, agissant avec vous, de clarifier d’avantage le pouvoir des mandats sur les personnes âgées et cela sensibilisera aussi tout le personnel du CHSLD nouvellement ouvert. Cela a souvent un effet neutralisateur face à la manipulation. Faire ce parcours a été très difficile émotivement (et ca n’est pas fini) mais j’ai été contente de le faire pour mon père, pour nous et les autres que ca aidera grâce à vous. Au nom de notre père, mes frères et moi, merci de tout cœur.

Je vois l’énormité du travail qui reste à accomplir et l’absence de règles suffisantes entourant la proclamation de l’état d’inaptitude chez les personnes âgées et surement auprès d’autres gens (je pense aux personnes psychiatrisées etc.). Que d’injustices et d’abus de pouvoir cela peut provoquer. Je vois aussi l’arrivée des bébés boomers en grand nombre dans ce contexte. Tout cela rend votre travail des plus précieux et votre engagement généreux des plus admirable.

– famille d’un client